Le succés de Snackson réside autant dans son développement technique que dans le design des contenus. Snackson, c’est le microlearning. Avec le microlearning le contenu est ce qui fait qu’un contenu fonctionne ou non. Chaque contenu doit être dessiné correctement et l’approche du cours doit prendre en compte une séquence d’apprentissage.

Conscients de cette situation, nous Snackson aidons nos clients pour qu’ils puissent être rapidement autonomes au moment de produire des microcontenus et créer leurs propres cours.

Dans la formation que nous offrons, en plus des procesus propres à Snackson, nous mettons un point central sur le microlearning. Nous expliquons des astuces, techniques de travail et outils de développement qui facilitent le travail.

Nous voulions partager avec vous un résumé des idées principales.

 

idea

Oubliez l’idée d’une formation programmée et séquentielle

Il est prouvé que nous n’apprenons pas de façon ordonnée mais à partir d’envies et connections avec des noeuds d’information.

Les contenus doivent pouvoir être visualisés dans un laps de temps très réduit

Imaginez toujours l’utilisateur dans une situation quotidienne. Pourrait-il voir ce contenu quand il attend le métro ?

Personnalisez

Adaptez les objectifs d’apprentissage autant que vous pouvez au contexte de votre organisation.

Encouragez la réflexion

L’objectif du contenu est de dynamiser la réflexion : en incluant les aides et stratégies de soutien pour que li’utilisateur puisse atteindre ses objectifs (instructional scaffolding).

Créer un contenu utile

Les contenus doivent se transformer en connaissances utiles et avec un sens pratique pour les utilisateurs. Exposez des idées ou concepts de façon directe et claire.

Séparez les idées

C’est mieux de diviser en plusieurs outils d’apprentissage que de saturer un contenu d’information.

Utilisez des vidéos

Si vous pouvez, incluez des vidéos et essayez de faire en sorte qu’elles ne durent pas plus de 2 minutes. Notre schéma : au moins 15% des microcontenus d’un cours se font au format vidéo.

Développer l’information qui est nécessaire

Profitez de l’article d’information aditionnelle pour fournir une information utile sur le contenu montré.

Combinez les formats

Offrez un contenu en différents formats et combinez les : vidéos, photos, illustrations, texto, questionnaires…

Créez des évaluations alternatives

Jouez avec les questions, elles peuvent être au debut, à la fin, intercalées…

Ce qui est beau fonctionne mieux !

Les schèmas et infographie sont des outils très puissants au moment d’expliquer les concepts complexes. Appropriez vous le slogan de Norman, D.: Attractive things work better.

Que pensez-vous de notre liste? Ajouteriez-vous un autre élément?
Post traduit par Rosa Kouakou

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>